L’Europe made by un Premier ministre amateur

print

Quand Jean- Claude Juncker voulait devenir Président du Conseil de l’Europe, ils ne voulaient pas de lui. Quand ils lui ont proposé, il a pensé que le Luxembourg ne pouvait pas se passer de lui. Ainsi il est devenu Président de l’Eurogroupe.

Le Luxembourg peut être fier d’avoir eu un membre à la tête de l’Europe. Ou non?  L’engagement pour le pays était énorme!

Le prêt à la Grèce, le parachute FESF, le parachute MES et d’autres engagements pour renforcer l’Euro ont couté 4 milliard au Luxembourg.

Monsieur Juncker est coresponsable que la Grèce a été acceptée dans la zone Euro sur base de falsifications et de fausses prémisses.

Il a également appuyé la politique d’austérité, qui a provoqué une importante misère sociale en Grèce, Portugal et Espagne.

Le Luxembourg va payer en sus un prix, parce que M. Juncker n’était pas capable de gérer ses idéaux européens et les intérêts nationaux.

Le luxembourg n’a p.ex. pas émis de véto lors de la décision sur le dossier TVA dans le secteur du commerce électronique.  Suite à cette décision le pays va perdre à partir de 2015 800 millions d’euros par an.

M. Juncker en conséquence propose d’augmenter notre taux de TVA, une mesure très peu sociale.

Le chef de l’Euro exerçait au Luxembourg sa fonction de Premier ministre comme s’il s’agissait  d’un hobby.

Non seulement la gestion des services secrets était trop exigente, mais en plus de nombreux dossiers qu’il a déclarés comme «affaire du Chef» sont restés en suspens : de la simplification administrative aux au logement en passant par le chômage.

 

 

 

 

Unsere Website verwendet Cookies, die es möglich machen, Nutzer bezogene Informationen zu speichern, während er die Website nutzt. Cookies helfen uns, unser Angebot kundenfreundlicher zu gestalten.  Weitere Informationen Des Weiteren verwendet unsere Website Google Analytics, einen Webanalysedienst von Google Inc. Dieses ermöglicht uns eine Analyse der Nutzung unseres Websiteangebotes um es besser zu gestalten. Wenn Sie dies nicht wünschen, klicken Sie folgenden Link. Analytics deaktivieren.