Élections directives!

print

Où allons-nous? De plus en plus de personnes se posent cette question à bon escient.

Le budget de l’Etat est déficitaire depuis plusieurs années. Notre dette publique ne cesse d‘augmenter. L’Etat  doit faire des dettes pour environ 3 mois de fonctionnement  annuel.

A savoir: que nos écoles, dans le passé les meilleures du monde, ont perdu leur forces par une politique erronée et trop de jeunes gens sont catapultés directement dans le chômage. Le chômage élevé, les logements inabordables, le surendettement, la marginalisation sociale, la bureaucratie exagérée, le trafic chaotique, l’augmentation de l’agressivité et de la criminalité ne sont pas des signes réconfortants pour l’avenir.

Les problèmes ne sont pas tombés du ciel.  Au moins 90% sont faits maison. Pour conclure, les partis du Gouvernement sont responsables de cette situation.

Si les mêmes partis prétendent qu’eux seuls sont capables de sortir le pays de cette situation dramatique dans laquelle ils l’ont basculé, alors cela ressemble à une blague de mauvais goût.

Chers électrices et électeurs plus que jamais ces élections sont des élections directives pour l’avenir du Luxembourg.

Les partis traditionnels ont gaspillé l‘argent pendant les années de moisson et ils n’ont pas assuré l’avenir du pays. Et les Verts démontrent par leur attachement au projet irraisonnable du Tram qu’ils ne sont pas plus clairvoyants.

L’ADR qui a sur ses listes des candidats qui ont les pieds sur terre, est la seule alternative lors de ces élections directives.

 

Unsere Website verwendet Cookies, die es möglich machen, Nutzer bezogene Informationen zu speichern, während er die Website nutzt. Cookies helfen uns, unser Angebot kundenfreundlicher zu gestalten.  Weitere Informationen Des Weiteren verwendet unsere Website Google Analytics, einen Webanalysedienst von Google Inc. Dieses ermöglicht uns eine Analyse der Nutzung unseres Websiteangebotes um es besser zu gestalten. Wenn Sie dies nicht wünschen, klicken Sie folgenden Link. Analytics deaktivieren.